Côte d'Ivoire

Côte d’ivoire: Refoulé du concours en raison de ses cicatrices, il crie à l’injustice

L’homme présenté en image porte le nom de Yapi Kouakou. A en croire nos confrères de koaci, ce dernier a été refoulé au concours direct d’entrée au CAFOP 2017, pour cause de cicatrices chéloïdiennes faciale. Estimant que son état de santé n’est pas inquiétant, l’homme a fait savoir que c’est une décision purement ”injuste” à son endroit, et de ce fait, il réclame que justice soit rendue.

Publicité

En sa qualité de président du COGES, du groupe scolaire de son village (Adi Yapikro S/P M’Bahiakro, ndlr), l’homme n’a pas caché son exaspération, et avoue être choqué et peiné face à cette situation. Le candidat refoulé écrit à cet effet:

“Devrais-je approuver le résultat délivré par le collège des médecins suite à la visite médicale du 09 février 2017 à l’antenne de la fonction publique d’Abidjan portant au concours direct d’entrée au CAFOP 2017 ? Car, m’ayant déclaré inapte compte tenu de mes cicatrices chéloïdiennes faciales. Je dis NON et je suis amené à dire que ce résultat relève d’un avis partisan et personnel en ce sens où l’apparence humaine a prévalu.Je voudrais savoir ce que l’on appelle cas social ? N’est ce pas des lucarnes où des personnes comme moi pourraient s’exprimer ? Aujourd’hui où je vous parle par ces écrits, je suis le président du COGES du groupe scolaire de mon village (Adi Yapikro S/P M’Bahiakro) qui a un effectif de 300 élèves et je suis en contact permanent avec le corps enseignant partant de l’IEP de la circonscription jusqu’à ladite école.Je peux dire que je suis en phase avec les enfants,donc,je ne vois pas l’ handicap que cela pourrait constituer.En effet,de par ma petite expérience de l’existence humaine,je connais des estropiés,des manchots,des bossus… exercer la fonction enseignant et mieux ils ont mis au devant la vocation qui doit faire force de loi en la matière et non l’apparence qui est mis au devant comme le critère déterminant. Loin sans faut comme le dit l’adage,l’habille ne fait pas le moine ! Juste pour signifier qu’on peut avoir(ou disposer)de toutes ses facultés psychiques et physique, c’est à dire être bien portant et être un objet de répulsion aux enfant à qui l’on est censé transmettre la connaissance. En m’empêchant de faire prévaloir ma valeur intrinsèque qui ma foi serait le facteur prédominant, c’est faire de ma personne une loque sociale voir même la risée des gens en ce sens que je ne serai jamais à mesure de réunir 2 000 000 frcfa faisant effet du coût de l’acte opératoire de la facture proforma que m’a délivré le professeur Konan Emmanuel. D’ailleurs, j’estime que c’est en m’insérant dans le tissu social que je pourrai prendre en main ma destinée et pouvoir mettre fin à cette politique de la main tendue. À titre de rappel, je suis titulaire d’un baccalauréat série C datant de la session 2004,j’ai fait un BTS option transport et linguistique et j’ai fait une licence professionnelle option finance et management. Par conséquent, je suis choqué et peiné à propos du résultat qui m’a été délivré”.

Contacté, le ministère de l’éducation nationale a indiqué se renseigner sur le cas de Yapi Kouakou.

Publicité 2


Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer