MondePolitique

Roman Abramovich victime d’empoisonnement lors de négociations entre l’Ukraine et la Russie ?

Le milliardaire russe Roman Abramovich et les négociateurs de paix ukrainiens auraient souffert de symptômes d’empoisonnement présumé au début du mois après une réunion à Kiev, ont rapporté lundi le Wall Street Journal et le site d’investigation Bellingcat.

Selon le rapport du WSJ, M. Abramovitch, qui a accepté la demande ukrainienne, de jouer le rôle de négociateur, et au moins deux membres de haut rang de l’équipe ukrainienne ont été affectés.

LIRE AUSSI: Abramovich remet à Poutine une « note manuscrite  » de Zelensky mais reçoit une réponse effrayante

Interrogé sur les soupçons d’empoisonnement, le négociateur ukrainien Mykhailo Podolyak a déclaré : « Il y a beaucoup de spéculations, diverses théories du complot ». Rustem Umerov, un autre membre de l’équipe de négociation, a exhorté la population à ne pas croire aux « informations non vérifiées. »

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a ensuite adopté une position similaire, déclarant dans une interview à la télévision nationale que « tout le monde a soif d’informations. » Toutefois, il a également ajouté avec ironie : « Je conseille à tous ceux qui vont négocier avec la Russie de ne rien manger ni boire, (et) de préférence d’éviter de toucher les surfaces. »

Selon le rapport du WSJ, Abramovich et les négociateurs présentaient des symptômes tels que des Yeux rougis et larmoyants, visage et mains qui pèlent. Cependant l’état d’Abramovich et des négociateurs ukrainiens s’est amélioré et leur vie n’est pas en danger, selon le WSJ.

Bellingcat a déclaré que les experts qui ont examiné l’incident ont conclu que « l’empoisonnement par une arme chimique non définie » était la cause la plus probable de ces symptômes.


Citant les experts, Bellingcat a déclaré que la dose et le type de toxine utilisés n’étaient pas suffisants pour mettre la vie en danger, « et qu’ils étaient probablement destinés à effrayer les victimes plutôt qu’à causer des dommages permanents. »

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page