Monde

La Russie est désormais le deuxième plus grand producteur d’armes au monde

La Russie a devancé la Grande-Bretagne en devenant le deuxième plus grand producteur d’armes au monde derrière les États-Unis, a déclaré l’Institut international de recherche sur la paix international de Stockholm (Sipri) dans un rapport publié lundi.

« Les entreprises russes ont connu une croissance significative de leurs ventes d’armes depuis 2011 », a déclaré Siemon Wezeman, chercheur principal de Sipri, dans un communiqué.

Publicité

« Ceci est conforme à l’augmentation des dépenses de la Russie en matière d’acquisition d’armes pour moderniser ses forces armées », a-t-il ajouté.

En 2017, la Russie comptait 10 entreprises parmi les 100 premières entreprises mondiales de production d’armes et de services militaires, soit 9,5 % du chiffre d’affaires de Sipri. Le chiffre d’affaires des 10 sociétés s’est élevé à 37,7 milliards de dollars, a révélé Sipri.

Cela plaçait la Russie en deuxième position, une position que la Grande-Bretagne occupait depuis 2002.

Les États-Unis arrivent en tête de liste avec 42 entreprises et leurs ventes ont augmenté de 2 % pour atteindre 226,6 milliards de dollars, ce qui représente 57 % des ventes d’armes.

« Les entreprises américaines bénéficient directement de la demande constante d’armes du ministère américain de la défense », a déclaré Aude Fleurant, directrice du programme de recherche sur l’armement et les dépenses militaires de Sipri.

La société américaine Lockheed Martin est restée le plus grand producteur d’armes au monde en 2017, avec des ventes de 44,9 milliards de dollars, selon think tank.

Pour la première fois, une société russe figure dans la liste des 10 premiers producteurs d’armes : Almaz-Antey, qui a augmenté ses ventes de 17 % en 2017 pour atteindre 8,6 milliards de dollars.

Publicité 2


Pendant ce temps, la Grande-Bretagne, le plus grand producteur d’armes d’Europe occidentale, est rétrogradé au troisième rang, avec des ventes de 35,7 milliards de dollars.

Selon Sirpri, les ventes des entreprises turques ont augmenté de 24% en 2017, reflétant les « ambitions d’Ankara de développer son industrie de l’armement pour répondre à sa demande croissante d’armes et devenir moins dépendant des fournisseurs étrangers. »

Crédit photo : dailyexpress

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer