Côte d'IvoireShowbiz

Les dessous de la réconciliation Arafat-Molare : Plusieurs millions en jeu

Après avoir été fragilisé par le retrait de Debordo Leekunfa sur son prochain spectacle, DJ Arafat était à la recherche de son remplaçant pour se relancer. Pour cela, il ne restait que deux options pour organiser son spectacle. D’un côté A’Salfo de Magic System et de l’autre Molare. Le fondateur de la Yôrôgang a finalement opté pour Molare avec qui il finira par ficeler un gros deal portant sur plusieurs millions F Cfa.

Sachant que DJ Arafat était sous contrat avec Molare pour deux ans, il était bien indiqué de choisir Molare. Les deux chanteurs du Coupé décalé avaient signé un contrat de promotion de spectacles courant jusqu’en janvier 2019. Entre temps, Arafat s’était brouillé avec Molare contre qui il a fomenté une rébellion lors de l’édition dernière des Primud. Comme il avait habitué ses fans à cette date, il sera aidé par Landry Agban qui lui ouvrira les portes de son promoteur du 29 décembre.

Pendant ce temps, selon plusieurs médias ivoiriens, DJ Arafat avait des factures jusque-là pas encore payées chez Molare depuis l’organisation de son concert du 31 mars 2018 au stade de la BAE de Yopougon. Les barrières de sécurité et autres matériels d’organisation de concert loués chez M Group n’avaient pas été payés.

Molare était à deux doigts de traduire Arafat DJ en justice pour non respect de contrat. Puis, l’un des facilitateurs de son entrée chez le sponsor qui s’était retiré la dernière minute du concert du 29 décembre lui donne une idée géniale: trouver un arrangement avec M Group pour abandonner toute idée de suite à l’encontre de DJ Arafat.

Contre l’abandon des charges contre Arafat DJ, le sponsor en question décide d’accompagner le concert d’Ariel Sheney et Safarel. Ce gros deal permettant à Molare d’engranger des millions F Cfa et d’oublier toute poursuite contre Arafat DJ.

 

Crédit photo: afrikmag

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button