PolitiqueUSA
A la Une

Après les attaques iraniennes, Trump réagit et annonce de nouvelles sanctions «immédiates»

Le président américain Donald a annoncé le mercredi 8 janvier 2020, quelques heures après les frappes menées par le régime iranien sur les bases américaines en Irak, qu’aucun « Américain n’a été blessé ».

Dans une allocution d’une dizaine de minutes prononcée depuis la Maison-Blanche, le président américain soutenu qu’«aucun Américain n’a été touché dans les frappes iraniennes en Irak», et a annoncé de nouvelles sanctions «immédiates» contre l’Iran .

Publicité

« Le peuple américain doit être reconnaissant et heureux, aucun Américain n’a été blessé dans les frappes menées hier par le régime iranien. Il n’y a eu que des dégâts matériels minimum sur nos bases », a informé monsieur Trump se félicitant que le système d’alerte précoce ait fonctionné. Il a également assuré qu’il « semble que l’Iran ne soit pas prêt à aller plus loin » dans les représailles.

« Nous continuons d’évaluer les réponses face à l’agression iranienne », a-t-il ajouté, annonçant des « sanctions économiques supplémentaires immédiates » à l’encontre du régime iranien. « Ces sanctions seront en place jusqu’à ce que l’Iran change de comportement. L’Iran a attaqué des navires, des installations et a détruit des drones américains. Ce comportement s’est intensifié depuis la signature de l’accord sur le nucléaire », a déploré Trump.

« L’accord sur le nucléaire expire rapidement et va permettre à l’Iran d’obtenir l’arme nucléaire. Il est temps que la France, la Russie, la Grande-Bretagne et la Chine reconnaisse cet état de fait. Il faut maintenant se retirer des vestiges de l’accord sur le nucléaire iranien », a-t-il poursuivi. Le président américain va enfin demandé à l’Otan de «s’impliquer beaucoup plus» au Moyen-Orient avant d’assurer «au peuple et aux dirigeants iraniens» que les Etats-Unis «sont prêts à embrasser la paix».

Publicité 2

Cinq jours après l’assassinat du général Qassem Soleimani par un drone américain, l’Iran a riposté mercredi en tirant des missiles contre deux bases abritant des soldats américains en Irak. Selon le commandement militaire irakine, ce sont 22 de missiles qui ont été lancés depuis l’Iran contre les bases d’Aïn al-Assad et d’Erbil.

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer