Divers

The Voice Afrique : A’Salfo sonne t-il vraiment faux ?

Bien qu’il soit l’une des plus grandes réussites de la musique africaine de ce siècle, A’Salfo ne fait pas toujours l’unanimité. Leader du Magic Sytem, il a fait la pluie et le beau temps musical durant plusieurs saisons en France. Grâce à la musique, A’Salfo a pu s’imposer comme une personnalité africaine influente. Avec la fondation Magic Sytem, et aussi le titre d’ambassadeur de l’Unesco, sans oublier le FEMUA à Abidjan, il est difficile de parler de culture en Afrique sans évoquer son nom.

The Voice Afrique : A’Salfo sonne t-il vraiment faux ?

Publicité

Mais, avec l’émission The Voice pour Afrique Francophone, les africains découvrent un autre A’Salfo. En dehors de la musique proprement dite, du chant, des sonorités dansantes. Il fait partie des quatre coaches de l’émission. Aux côtés de Singuila, Charlotte Dipanda et Lokua Kanza. Tous auteurs de très grandes chansons ayant marqué les anciennes et les nouvelles générations.

Le rôle que  joue A’Salfo depuis le début de l’émission semble être ridicule pour plusieurs internautes. Ceux ci ne manquent jamais de laisser un commentaire sur les réseaux sociaux pour exprimer leur mauvaise surprise. Pour eux, A’Salfo n’a pas sa place dans cette grande émission. Il a beau être l’auteur de plusieurs tubes, il ne connaît presque rien en technique musicale.

En plus, on lui reproche ses attitudes parfois villageoises sur le plateau. Il serait donc resté un simple “gaou”. Si le chanteur ivoirien voulait compter sur cette émission populaire pour “laver” un peu son image après les épisodes de Papa Wemba et de son choriste, il devrait encore attendre. Encore que, selon les multiples commentaires sur la toile, rares sont les candidats qui veulent A’Salfo comme coach. Leur choix se dirige le plus souvent vers les trois autres.

Tags

Articles similaires

3 commentaires

  1. C’est vrai que c’est un vrai villageois et il ne connait rien de la musique la vérité fini toujours par triompher c’est sur que son succès est basé sur les fétiches

    1. Je n’acepterai jamais un tel sabottage, le baobab ivorien demeure le baobab car le peu d’intelligence qu’il a le suffit pour qu’il bouge les audiences.

    2. Non,mais il y a des manière de s’exprimer hein. L’africain aime beaucoup l’ambiance et lui sais la faire et par cela il a pu avoir son succès. Évitez de tout retourner,parce tout de même il n’a pas le monde à ses pieds comme d’autres artistes pour les quelle des gens pourrais mourir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer