Technologie
A la Une

Twitter : Elon Musk licencie de milliers d’employés contractuels

Après avoir licencié des milliers d’employés de Twitter dans la première semaine de l’achat de la plateforme, Elon Musk a limogé un grand nombre d’employés contractuels. Selon certains rapports, cette mesure toucherait environ 4 400 de ses 5 500 employés. Nombre de ces employés ont affirmé que leur accès avait été révoqué sans aucun préavis.

Selon un rapport de Platformer, Twitter a licencié ces employés sans aucun préavis. Les employés ont perdu l’accès à leur courrier officiel et à d’autres services en ligne. Certains de ces employés n’ont reçu aucun avertissement préalable de la part de l’entreprise. Ils ont réalisé qu’ils avaient été licenciés lorsqu’ils ont perdu l’accès aux communications internes de l’entreprise et même à leurs e-mails.

Selon le rapport, ces suppressions d’emplois ont été annoncées dans l’ensemble des activités mondiales de l’entreprise. Il s’agissait d’employés travaillant dans la modération de contenu, l’immobilier, le marketing, l’ingénierie et d’autres départements.

Cette annonce intervient plusieurs semaines après la première vague de licenciements qui s’est produite la première semaine suivant la prise de contrôle de Twitter par Elon Musk. Le milliardaire a licencié environ 3 700 employés des bureaux de Twitter dans le monde entier. Il aurait licencié 90 % des employés de l’entreprise en Inde.

Après la dernière série de licenciements, Twitter a perdu plus de la moitié de ses effectifs. Le licenciement des employés travaillant à la modération du contenu devrait augmenter le nombre d’usurpateurs d’identité, d’escrocs et d’autres menaces de cybersécurité.

Peu de temps après le lancement du nouvel abonnement bleu par Twitter, de nombreux utilisateurs ayant payé un abonnement à 8 dollars ont obtenu une coche bleue. Cela a créé une confusion, car de nombreux comptes d’imitateurs ont commencé à obtenir la marque vérifiée. Twitter a finalement dû annuler cette fonctionnalité.


Elon Musk a conclu l’accord de 44 milliards de dollars pour acquérir Twitter fin octobre. Depuis lors, il a licencié la moitié des employés de l’entreprise, la plupart des cadres supérieurs et même le conseil d’administration. La semaine dernière, d’autres cadres, à la tête d’équipes importantes comme la sécurité, ont démissionné de l’entreprise.

Crédit photo : sudinfo

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!