Divers

Un Arabe de 80 ans épouse une fille de 12 ans, la toile s’indigne (vidéo)

Une vidéo d’un Arabe de 80 ans qui aurait épousé une fille d’environ 12 ans a suscité une forte indignation sur la toile.

Dans la vidéo devenue virale sur la toile, on y voit le vieil homme tout excité qui fait son entré dans la salle et se dirige vers la petite fille allongée sur un lit bien décoré. Il est accompagné par des acclamations de certaines femmes.

Publicité

Tout souriant, il se rapproche de sa future épouse et lui donne un baiser sur la joue. Sur les médias sociaux, les internautes ont exprimé leur colère.

« En tant que femme musulmane, je suis très reconnaissante que mes parents m’ont occidentalisée. Je suis dégoûtée par les Arabes. Tout le Moyen-Orient n’est pas dégoûtant, mais les Saoudiens et les pays arabes environnants le sont. J’ai tellement honte », a commenté une internaute.

« Ces femmes à l’intérieur de la maison qui prennent des vidéos sont celles qui ne laissent pas l’Islam évoluer avec le monde moderne. Elles sont à blâmer », a écrit une autre.

« Je n’ai rien contre la religion, mais quel est le but du mariage quand il mourra après 3-4 ans ou quelques années plus tard. »

« Je ne comprends pas comment cela est encore permis au 21e siècle. Ce n’est pas comme si le Moyen-Orient et les musulmans du monde entier n’avaient pas accès à d’autres cultures et ne connaissaient pas ce qui est meilleur », s’est interrogée Melanie Lauren.

Crédit photo : legit

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Les musulmans je croyais qu’ils craignaient Dieu ou Allah( dans leur langue)ça c’est limite péché ce n’est qu’une adolescente mon Dieu pourquoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer