Sénégal

Sénégal: violent incendie lors d’une séance de prière collective, 22 morts

Un violent incendie a causé la mort de 22 personnes, mercredi, dans le sud du Sénégal, lors d’une séance de prière collective. L’incendie meurtrier s’est produit au Daaka (séance de prières collective) de Médina Gounass.

Publicité

D’après une source locale, l’incendie a causé non seulement plus d’une vingtaine de morts, mais il a provoqué des blessés graves et des corps complètement calcinés.

La confusion demeure jusqu’à présent sur la véritable cause de cet incendie. Même si pour certains, l’incendie est survenu à la suite d’un court circuit électrique, d’autres parlent d’explosion d’une bonbonne de gaz d’un vendeur de café à Touba. D’autres personnes évoquent pour leur part la thèse d’un jeune fumeur surpris en train d’éteindre une cigarette dans un endroit où il est formellement interdit de fumer.

Déployés sur les lieux du drame, les forces de sécurité et les sapeurs-pompiers n’ont pas été en mesure d’expliquer clairement l’origine de l’incendie. Macky Sall le président sénégalais qui recevait, mercredi, son homologue portugais, Marcel Rebelo De Sousa, a profité de l’occasion pour adresser ses condoléances à la nation au Khalife de Médina Gounass, Amadou Tidiane Bâ, et à toute la Oumma islamique.

Le chef de l’État qui prévoit de s’y rendre, vendredi, a annoncé que des mesures idoines seront prises pour lutter contre ces incendies. L’une des premières mesures prises déjà, c’est la transformation en dur des maisons et installations qui étaient jusqu’ici construites en paille.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page