France

France: Pour avoir refusé de serrer la main, le gouvernement refuse la naturalisation à une Algérienne

Une Cour d’appel française a confirmé une décision refusant à une Algérienne la nationalité française après qu’elle ait refusé de serrer la main du préfet dans l’Isère, ainsi que celle d’un élu d’une commune de ce département, lors de la cérémonie d’accueil dans la nationalité française organisée en préfecture, rapporte la BBC

Cette dernière dont l’identité reste inconnue a déclaré que ce refus était motivé par ses croyances religieuses. Selon les enseignements islamiques, les poignées de mains entre hommes et femmes qui ne partage pas le même lien de parenté sont généralement interdites.

Publicité

Pour comprendre l’affaire, en 2010, cette Algérienne épouse un Français en Algérie et comme le droit le lui permet après quatre ans de mariage, elle demande à devenir française, et sa demande de naturalisation est acceptée.

Mais en juin 2016, les choses se sont gâtées quand elle a refusé de serrer la main de ce haut fonctionnaire.

« Après lui avoir remis solennellement le décret de naturalisant, le secrétaire général de la préfecture et un élu local lui ont tendu la main en signe de bienvenue. Mais elle a refusé ces poignées de main en invoquant ses conviction religieuse », a déclaré un des responsables.

Ce refus a donc entraîné un second décret signé par le chef du gouvernement revenant sur l’attribution de nationalité. Le 11 avril, le Conseil d’Etat a donné raison au Premier ministre, estimant qu’un tel comportement, dans un lieu et à un moment symboliques, révélait un défaut d’assimilation.

Crédit photo : tribune

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer