CoronavirusMonde
A la Une

Coronavirus : l’ONU appelle les chefs d’Etat à libérer les prisonniers

L’Organisation des Nations Unies (ONU), a appelé les chefs d’Etat membres de l’organisation à libérer tous les prisonniers, dans le but d’éviter la propagation du COVID-19. L’information a été rendue publique sur les ondes de Radio France Internationale (RFI).

Selon RFI, l’appel a été lancé par Michelle Bachelet, la Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’homme. Celle-ci, selon le confrère a invité “les gouvernements et les autorités compétentes à travailler rapidement pour réduire le nombre de personnes en détention”.

Publicité

Cette mesure indique-t-elle concerne « les détenus les plus âgés et ceux malades, ainsi que les délinquants présentant un risque faible ».

Garder une distance d’au moins un mètre entre les gens, reste la mesure la plus susceptible d’empêcher la propagation du COVID-19, mais lorsque l’on sait que les prisons sont généralement remplis, la décision de l’ONU semble la bienvenue, pour véritablement éviter la propagation du virus comme l’a précisé Michelle Bachelet.

Dans plusieurs pays, les gouvernants, ont commencé à mettre cette mesure en application. C’est le cas en Albanie, où les autorités ont décidé de libérer provisoirement des détenus.

Selon nos sources, ce sont 600 prisonniers qui bénéficient de cette grâce. Il reste à savoir si les autres pays membres de l’ONU emboîteront le pas à ce pays.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer