Côte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire / 3e mandat d’Alassane : le torchon brûle entre Macky Sall et le patron du RHDP

Le Président Sénégalais, Macky Sall n’a pas encore dénoncé ouvertement la volonté du Président Ivoirien de briguer un troisième mandat mais selon certaines sources bien introduites les rapports entre les deux présidents ne seraient pas au beau fixe en raison de la posture ambiguë du président sénégalais sur ce sujet.

La tension est très tendue en Côte d’Ivoire à quelques semaines de la présidentielle. L’annonce de la candidature du président de la République Alassane Ouattara, depuis le 6 août dernier est selon plusieurs critiques l’élément déclencheur de cette situation délétère qui règne dans le pays.

Publicité

Au lendemain de l’annonce de sa candidature, plusieurs manifestations ont été constatées dans plusieurs localités du pays. Plusieurs morts ont été dénombrés par les autorités sécuritaires. Les exactions commises par certains responsables politiques pendant ces manifestations ont emmené Amnesty International à demander des comptes au gouvernement.

L’opposition elle, demande la recomposition de la Commission Électorale Indépendante (CEI), la libération des prisonniers politiques et le retrait de la candidature du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara avant de prendre part à l’élection présidentielle du 31 octobre prochain.

Dans cette situation trouble, pouvoir et opposition cherchent certainement des soutiens solides pour une issue heureuse. L’on apprend par le média Africa Intelligence, que le Président du Sénégal, Macky Sall voit d’un mauvais œil la volonté du Président ivoirien de briguer un troisième mandat.

Le média révèle que certains collaborateurs du patron du Rassemblement pour la Démocratie et la Paix (RHDP), sont convaincus que Macky Sall œuvre pleinement pour empêcher la candidature d’Alassane Ouattara.

Cette posture du Président sénégalais aurait selon Africa Intelligence poussé Alassane Outtara à s’opposer à la nomination de celui-ci en qualité de médiateur de la CEDEAO dans la crise malienne. Africa Intelligence ajoute que Macky Sall aurait demandé au Président français, Emmanuel Macron d’œuvrer pour le report de l’élection présidentielle du 31 octobre prochain.

Publicité 2

Ce moment de turbulence passera ou non ? Seul le temps nous situera certainement sur l’avenir des ivoiriens et de la Côte d’Ivoire.

Beugré

Salut chers lecteurs, je me prénomme Médéric , Rédacteur en Chef Adjoint chez AfrikMag.com Je suis passionné de journalisme, de la littérature et tout ce qui touche à la communication. Vous retrouverez nos articles sur le site www.afrikmag.com, l'un des meilleurs médias africains. mederic.beugre@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page