Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: découvrez les deux suspects de l’attaque de Grand-Bassam arrêtés au Mali

C’est dans l’après du samedi 27 mars que deux suspects de l’attaque de grand bassam ont été arrêtés au Mali. Selon le ministère malien de l’intérieur, l’un des suspects a été arrêté à Gossi au sud-ouest de Gao et l’autre à Goundam au sud-ouest de Tombouctou.
Plus précisément, le premier suspect qui se nomme Ibrahim Ould Mohamed a été interpellé près d’un barrage des forces de l’ordre à Goundam à la suite d’un contrôle militaire, au moment où il empruntait la direction de l’extrême nord du pays, le lieu où se sont installés les djihadistes, selon koaci.

Publicité

Selon les services secrets français en collaboration avec les autorités ivoiriennes, Ibrahim Ould Mohamed a été identifié comme l’un des organisateurs de l’attaque terroriste de grand Bassam ayant fait une vingtaine de morts.
Le second suspect a été identifié comme étant Midy Ag Sodack Dicko. Il a été arrêté par les forces spéciales maliennes alors qu’il se trouvait dans une résidence de Gossi. Il a été localisé grâce au signal GPS de son téléphone portable.

Ces deux suspects auraient été remis aux forces militaires françaises de l’opération Barkhane dans le but de les soumettre à un interrogatoire. Ils pourraient être extradés vers la Côte d’Ivoire à la demande des autorités ivoiriennes.

Les deux arrestations surviennent au lendemain de l’interpellation à Abidjan de Kounta Dallah, le cerveau présumé de cet attentat. Il n’est pas exclu que ce dernier ait livré des informations pour l’arrestation de ses complices au Mali.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer