Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: Scandale autour d’une journaliste de la RTI

Derrière le décor d’un événement heureux peut se cacher des scénarios inimaginables. Alors que la fille du général Vagondo pensait dormir sur un nuage, voilà qu’elle est rattrapée par une affaire: L’ex de son nouveau mari.

Publicité

Diomandé Fatim a dit oui à Abdoul Zakh Meïté, commissaire au port autonome d’Abidjan, jeudi 26 avril. Cependant, derrière cette histoire d’amour se cache une autre histoire qui est qualifiée de trahison par la journaliste Fatima Sibe.

Cette dernière est la mère de l’enfant d’Abdoul Zakh Meïté. Elle a laissé entendre sur son compte Facebook que le commissaire Meïté et elle vivaient toujours ensemble.  » Est-ce que tu as dit à ton beau-père M. le Général que tu vivais avec moi et ce jusqu’à ce jour ? « , a-t-elle publié.

De son côté, l’un des proche du commissaire a également publié un message sur les réseaux sociaux indiquant que la relation entre Zakh Meïté et la jeune Diomandé Fatim date de depuis 2012, alors que sa relation avec la journaliste Fatima Sibe date de 2015.  » Ce serait sous la menace de suicide passionnel d’une part et pour éviter que le pire se produise que le commissaire aurait laissé traîner les choses, sinon qu’il n’y avait plus de liens amoureux  » .

Une chose est sûre, la journaliste ne compte pas tourner la page maintenant car, elle a promis faire un direct sur Facebook.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page