Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: un homme tabassé à mort à Bingerville…la raison

Les faits se sont déroulés dans la matinée du jeudi à Bingerville, banlieue d’Abidjan. A en croire plusieurs témoignages recueillis sur place, un homme dont l’identité n’a pas été révélée a été tabassé à mort par une foule en colère. La raison, l’homme serait suspecté de vol.

Après avoir mené une fouille minutieuse, aucun objet suspect n’a été retrouvé sur lui. Pourtant un important nombre de personnes s’est déchaîné sur lui et lui a administré une énorme bastonnade. Pierres, bâtons, morceaux de fer, tous les objets servaient à le bastonner.

Publicité

La victime serait un jeune homme âgé d’environ une vingtaine d’années.  A l’arrivée de la police, le jeune homme qui avait été roué de nombreux coups avait perdu connaissance et abandonné sur la voie publique. Quelques temps après, il a rendu l’âme et son corps gisait dans une marre de sang.

Selon certaines indiscrétions, la victime jouissait d’une très mauvaise réputation dans le quartier en raison de nombreux vols et des agressions dont il aurait pris part à maintes reprises.

Plusieurs personnes l’attendaient de pieds fermes, et n’attendaient que le moment opportun pour lui régler son compte. Finalement elles ont fini par le faire passer de vie à trépas.

Aux dernières nouvelles, son corps a été placé dans une morgue de la place.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

3 commentaires

  1. en Afrique il y a de grands voleurs mais qui ne sont pas poursuivis ,si on peut tuer une telle personne pour vole,qu’est-ce qu’on peut faire maintenant des gens comme kabila,idriss deby,alpha konde,et tous les autres malfaiteurs qui prennent l’Afrique en otage en ce moment même?!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page