Uncategorized

Haïti: L’histoire miraculeuse d’Evans Monsignac qui a survécu pendant 27 jours sous un tremblement de terre-(photos)

Le corps humain peut endurer de nombreuses conditions difficiles pendant une certaine période avant que les différentes parties ne cessent de fonctionner.

Evans Monsignac, qui a vécu pendant 27 jours sous les décombres après un tremblement de terre le 12 janvier 2010 en Haïti,  a survécu grâce à l’eau des égouts.

Publicité

Le jeune homme sirotait des gouttes d’eau usées qui suintaient sous les décombres de la place du marché où il avait été enterré, un endroit où l’assainissement faisait défaut même avant le tremblement de terre. Lorsqu’il a été secouru, il ne pesait que 40 kilos, ayant perdu 27 kilos pendant son calvaire. Le tremblement de terre qui a frappé Haïti en 2010, un pays des Caraïbes, a fait 230 000 morts.

Haïti: L'histoire miraculeuse d'Evans Monsignac qui a survécu pendant 27 jours sous un tremblement de terre-(photos)

L’enfer d’Evans Monsignac, commerçant local, a commencé lorsque le tremblement de terre a causé l’effondrement d’un bâtiment sur son étal à Port-au-Prince. Il est resté coincé sous terre pendant 27 jours.

Tout le monde y compris sa famille savait que Monsignac était mort dans le tremblement de terre, mais il a été retrouvé vivant par les secouristes, 27 jours plus tard, ce qui lui a valu le titre de plus long survivant de tremblement de terre de tous les temps. Il a été transféré à l’hôpital général de Tampa, en Floride.

M. Monsignac, 27 ans, père de deux enfants, avait survécu sans nourriture ni eau potable et souffrait  d’hallucinations, de malnutrition grave, de déshydratation, de traumatisme profond et de blessures qui s’aggravaient.

Haïti: L'histoire miraculeuse d'Evans Monsignac qui a survécu pendant 27 jours sous un tremblement de terre-(photos)

« Je ne comprends toujours pas comment je suis ici. J’étais condamné à mourir. Mais Dieu m’a donné la vie. Si je suis en vie aujourd’hui, ce n’est pas grâce à mes forces, c’est grâce à Dieu. C’est un miracle, je ne peux pas l’expliquer », a-t-il déclaré après l’incident.

« Je ne pensais à rien d’autre, juste à la mort. Je pouvais sentir la mort des autres, il y avait beaucoup de gens sous les décombres avec moi, mais les cris n’ont duré qu’un jour. Puis c’était calme… il faisait tout le temps noir. Chaque fois que je reprenais conscience, je priais, je priais pour que Dieu me sauve, me donne la vie. Je pensais que j’étais mort. J’étais en état de choc. Le deuxième jour, peut-être le troisième jour, j’ai réalisé que j’étais encore en vie et j’ai vu cette eau. J’avais faim et soif et j’ai essayé de boire quelque chose mais cela me rendait malade dans mon ventre. Plus le temps passait, plus j’étais malade. »

Publicité 2


Haïti: L'histoire miraculeuse d'Evans Monsignac qui a survécu pendant 27 jours sous un tremblement de terre-(photos)

Aujourd’hui, Monsignac ne peut que rendre grâce à Dieu pour lui avoir donné une deuxième chance.

Crédit photo : thetelegraph

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer