Côte d'Ivoire

Frontière ivoiro-guinéenne: Le drapeau guinéen flotte dans un village ivoirien

Dreupleu, c’est la nom du village qui a été assiégé par des soldats guinéens dans la nuit du dimanche 29 avril. La propriété de ce village situé à la frontière ivoiro-guinéenne est réclamée par les assaillants.

L’ouest de la Côte d’Ivoire connait depuis la crise post-électorale une psychose due aux incursions régulières de l’armée guinéenne. Un fait similaire à celui de Kpéaba en 2017 vient encore de se produire.

Publicité

Dans la nuit du dimanche 29 avril, une vingtaine d’hommes armée ont fait irruption dans le village de Dreupleu dans le département de Danané. Ils se réclament de l’armée guinéenne. Ces hommes se sont immédiatement pris au drapeau ivoirien qui y était planté avant de planter le drapeau guinéen.

Après avoir kidnappé le chef du village et les notables, les assaillants ont ordonné aux villageois de quitter leur village dans un délai de deux jours.

Depuis, certains habitants préfèrent trouver refuge dans les localités voisines.

En décembre dernier, le village de Kpéaba, toujours à l’ouest, a été pris par des militaires guinéens. Ce n’est qu’après le déploiement de l’armée ivoirienne et une intervention diplomatique des autorités guinéennes que le calme est revenu.

Bien que les autorités préfectorales aient été interpellées par les populations, la situation reste toujours la même à la frontière de ouest ivoirienne.

Tags

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer