AsieMonde

Inde: le chef de l’état-major militaire et sa femme tués dans un accident d’hélicoptère

Le chef de l’état-major militaire de l’Inde et sa femme ont été tués avec 11 autres personnes après que leur hélicoptère s’est écrasé et a pris feu mercredi 8 décembre.

Le général Bipin Rawat était à bord d’un hélicoptère Mi-17V5 de fabrication russe lorsqu’il s’est écrasé dans une forêt près de Coonoor, dans le Tamil Nadu, mercredi, a confirmé l’armée de l’air indienne sur Twitter. Le chef de la défense, 63 ans, son épouse Madhulika Rawat et d’autres officiers faisaient partie des 14 personnes à bord de l’hélicoptère, qui a décollé de la base aérienne de Sulur cet après-midi, selon les médias locaux. L’appareil s’est écrasé à environ 10 kilomètres de la route la plus proche, obligeant les secouristes à se rendre à pied sur le lieu de l’accident, a déclaré à l’AFP un responsable des pompiers.

Publicité

Des images du site montraient une foule s’efforçant d’éteindre l’incendie avec des seaux d’eau tandis qu’un groupe de soldats transportait l’un des passagers sur une civière improvisée. Une personne blessée est actuellement soignée à l’hôpital militaire de Wellington, a déclaré l’armée de l’air indienne dans une série de tweets confirmant la mort de Rawat et de son épouse Madhulika.

Inde: le chef de l'état-major militaire et sa femme tués dans un accident d'hélicoptère

Rawat se rendait au Defence Services Staff College de Wellington, dans l’État indien du Tamil Nadu, pour donner une conférence lorsque l’hélicoptère s’est écrasé à Coonoor. Des images vues en ligne montraient d’épais panaches de fumée s’échappant de l’épave enflammée sur le site de l’accident dans une zone boisée dense du district de Nilgiris.

Inde: le chef de l'état-major militaire et sa femme tués dans un accident d'hélicoptère

Rawat a été le premier chef d’état-major de la défense de l’Inde, un poste que le gouvernement a créé en 2019, et était considéré comme proche du Premier ministre Narendra Modi.

Rawat, un général quatre étoiles, avait déjà survécu à un accident d’hélicoptère en février 2015 alors qu’il était commandant du IIIe Corps à Dimapur, dans le Nagaland. L’assistant de défense de Rawat, des commandos de sécurité et un pilote de l’IAF se trouvaient également à bord de l’hélicoptère mercredi.

Publicité 2
Inde: le chef de l'état-major militaire et sa femme tués dans un accident d'hélicoptère

LIRE AUSSI: Kenya: 17 soldats tués dans un accident d’hélicoptère

L’hélicoptère russe Mi-17, entré en service dans les années 1970, et utilisé par les armées du monde entier, a été impliqué dans un certain nombre d’accidents au fil des ans. Un hélicoptère Mi-17 de l’armée azerbaïdjanaise s’est écrasé lors d’un vol d’entraînement le mois dernier. Quatorze personnes sont mortes dans l’accident. En 2019, quatre soldats indonésiens ont été tués et cinq autres blessés dans le centre de Java lors d’un autre accident à l’entraînement impliquant cet appareil.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page