Divers

Indonésie: Accusé d’avoir tué son épouse avec ”son gros sexe”, un veuf forcé à montrer son pénis

Un veuf en deuil a été contraint de montrer son pénis à sa famille, à ses amis et à des responsables après que son beau-père l’ait signalé à la police, affirmant que son organe génital était si volumineux qu’il avait tué sa fille pendant les rapports sexuels.

Le veuf, nommé Baresh, a été convoqué pour un interrogatoire en février de cette année après que son beau-père, Nedi Sito, âgé de 55 ans, l’ait dénoncé.

Publicité

Nedi Sito, du village de Maron Kidul, dans le district de Maron, dans la province de Java est, en Indonésie, avait entendu des rumeurs circulant sur le décès de sa fille Jumantri, alors âgée de 23 ans.

Au commissariat, il a été demandé à Baresh de faire sortir son pénis afin que tous puissent l’inspecter, y compris les parents de son épouse décédée et le chef du village. Après avoir inspecté le pénis du veuf, il a été décidé qu’il avait un pénis de taille “assez normale” et que ce n’était pas la cause de la mort de sa femme.

Il a été découvert par la suite que la femme était décédée des suites d’une crise d’épilepsie apparente au cours de la nuit. La femme souffrait d’épilepsie depuis des années.

Le chef de l’unité d’enquête criminelle Probolinggo a déclaré à Detik Today:

« Après avoir constaté de visu la taille du pénis que l’on pensait trop grand, il s’est avéré qu’il était tout simplement de taille normale. »

À ce moment-là, le beau-père a révoqué le rapport et les deux parties se sont pardonnées.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer