Sport

JO 2004 : Lamar Odom révèle avoir utilisé un faux pénis pour passer le test antidopage

Lamar Odom révèle qu’il a utilisé un faux pénis pour passer son contrôle antidopage avant le début des Jeux olympiques de 2004.

L’ancien joueur des Los Angeles Lakers, 39 ans, a fait cette révélation dans son livre « Darkness to Light » qui sortira le 28 mai 2019. Dans ce livre, il parle de ses combats contre la drogue et la dépendance sexuelle et évoque sa participation aux JO 2004 d’Athènes.

Publicité

L’athlète explique que la joie d’être sélectionné parmi les 12 joueurs s’est transformée en angoisse lorsque les officiels de la compétition lui ont dit qu’il devait passer un test antidopage avant de rejoindre officiellement l’équipe. À cette époque, il consommait des drogues.

JO 2004 : Lamar Odom révèle avoir utilisé un faux pénis pour passer le test antidopage

« Il n’y avait absolument aucune chance que je passe. Je fumais de l’herbe tous les jours cet été-là. J’ai commencé à paniquer ».

Odom affirme qu’il s’est tourné vers Internet pour trouver une solution.

« Nous avons commencé à faire des recherches sur les faux pénis et à étudié les différentes façons de contourner un contrôle antidopage. Après une recherche approfondie, nous avons commandé un faux pénis noir géant en plastique ».

Quand le contrôleur est arrivé chez Odom pour lui faire passer le test, lui et son préparateur étaient prêts. Son préparateur, clean, a alors uriné dans le réservoir placé dans les bourses du faux pénis et lui a donné.

JO 2004 : Lamar Odom révèle avoir utilisé un faux pénis pour passer le test antidopage

« J’ai baissé ma fermeture et j’ai glissé le faux pénis. Pour faire sortir l’urine, il fallait appuyer dessus à plusieurs reprises. Le contrôleur a mis un thermomètre dans le pot pour voir la température. Convaincu que l’urine était la mienne, il m’a dit : ‘Bienvenue dans l’équipe des USA ».

L’équipe américaine de basket-ball a ensuite connu la déception aux Jeux olympiques, terminant avec une médaille de bronze.

Pub


Après tout ce temps, Odom Lamar est toujours aux prises avec sa dépendance.

« Je suis toujours dépendant. J’ai toujours du mal à m’en sortir ? Mais Je ne retournerais plus dans les ténèbres ».

Crédit photo : ladbible

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer