SantéSociété
A la Une

La COVID-19 pourrait tuer 150 000 personnes en Afrique, avertit l’OMS

Les chercheurs ont averti dans un rapport régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publié vendredi que la COVID-19 pourrait tuer 150 000 personnes en Afrique.

L’étude, publiée dans la revue BMJ Global Health, a indiqué la probabilité que la maladie affecte gravement 47 pays.

Publicité

Les chercheurs ont prédit qu’environ 22% de la population africaine d’un milliard sera infectée dans un an, avec environ 37 millions de cas symptomatiques. Cela pourrait entraîner environ 150 000 décès.

“L’interruption de sa transmission pour empêcher une transmission communautaire généralisée est essentielle car ses effets vont au-delà du nombre de cas et de décès liés au COVID-19 et affectent la capacité du système de santé à fournir d’autres services essentiels”, indique le rapport.

“La région connaîtra moins de décès, mais se produira plus dans des groupes d’âge relativement plus jeunes, parmi les personnes précédemment considérées comme en bonne santé – en raison de maladies non transmissibles non diagnostiquées”, selon le rapport, ajoutant que ces tendances pouvaient déjà être observées.

Tous les pays africains, dans leur état actuel, ont été frappés par la pandémie alors qu’ils se battent pour sauver leur peuple.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia.feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer