Monde

La France est désignée pays de l’année 2017 par un célèbre magazine

Dans son classement annuel publié ce mercredi 20 décembre, le célèbre magazine libéral britannique a désigné la France comme pays de l’année 2017. Quoi de plus pour réjouir Emmanuel Macron qui célèbre ce jeudi 21 décembre ses 40 ans.

Un beau cadeau d’anniversaire

L’hebdomadaire britannique The Economist a sacré la France « pays de l’année 2017 », un beau cadeau d’anniversaire pour le président français Emmanuel Macron qui fête ce jeudi 21 décembre ses 40 ans.

Chaque année depuis 2013, la rédaction désigne un pays, de n’importe quelle taille, qui a changé significativement pour le mieux au cours des douze derniers mois, ou rendu le monde meilleur. Les Etats comme la Corée du Nord ou les puissances comme les Etats-Unis ou la Chine sont exclus.

 

La victoire de Macron aux élections présidentielles

Pour cette année, la France s’est retrouvée face à la Corée du Sud. Il est probable que ce soit la victoire d’Emmanuel Macron qui a fait penché la balance du côté de la France. « En 2017, la France a déjoué toutes les attentes », écrit le magazine. « Emmanuel Macron, un jeune ex-banquier qui n’avait le soutien d’aucun parti traditionnel a gagné la présidence ».

The Economist bien connu pour ses convictions libérales a été très impressionné : « Cela a donné de l’espoir à ceux qui pensent que le vieux clivage droite-gauche est moins important que celui entre l’ouverture et la fermeture. Monsieur Macron a fait campagne pour une France qui est ouverte aux gens, aux biens et aux idées venues de l’étranger et pour le changement social à la maison ».

L’hebdomadaire a tenu également à balayer les critiques à l’encontre de jeune président. « Ils oublient sans doute qu’avant qu’il n’apparaisse, la France semblait irréformable, n’offrant aux électeurs qu’un choix entre sclérose et xénophobie ».

Rendez-vous l’an prochain pour voir comment Emmanuel Macron va encore frapper.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page