MondePolitiqueSanté
A la Une

Le président des Philippines donne l’ordre à la police de tuer ceux qui perturbent le confinement

Près de la moitié des quelque 110 millions d’habitants de l’archipel sont confinés chez eux. Le président des Philippines, Rodrigo Duterte a donné l’ordre à la police de tuer tous ceux qui refusent le confinement.

Le président philippin Rodrigo Duterte a demandé aux forces de l’ordre d’abattre toute personne à l’origine de « troubles » dans les régions placées en confinement en raison de la pandémie de coronavirus.

Publicité

“Mes ordres à la police et à l’armée […], s’il y a des troubles et qu’il y a une possibilité qu’ils ripostent, avec un risque pour vos vies : tuez-les par balle”, a déclaré M.Duterte à la faveur d’une allocution télévisée diffusée mercredi soir. Avant d’ajouter « Est-ce bien compris ? Morts. Au lieu de causer des troubles, je vous enterrerai »

De son côté, le chef de la police, Archie Gamboa, a assuré jeudi que les policiers ne commenceraient pas à tirer sur les fauteurs de troubles. « Le président a probablement trop insisté sur l’application de la loi en cette période de crise », a-t-il affirmé.

Ces dernières déclarations ont aussitôt été critiquées par des organisations des droits de l’Homme qui appellent le gouvernement à fournir des produits de première nécessité plutôt que de proférer de telles menaces.

« C’est très inquiétant que le président Duterte ait élargi sa politique visant à tirer pour tuer… l’usage d’une force incontrôlée qui consiste à tuer ne devrait jamais être considérée comme une solution pour répondre à une situation d’urgence telle que la pandémie de Covid-19 », a souligné dans un communiqué Amnesty International Philippines.

Les Philippines ont recensé 2.311 cas du nouveau coronavirus qui a fait 96 morts, mais le pays ayant commencé à intensifier les dépistages, le bilan des personnes contaminées devrait encore augmenter.

Tags

Articles similaires

Un commentaire

  1. J’aimerai dire au président philipien que c’est ensemble que nous combatons le coronavirus, et non pas en massacrant la population, car cela ne mettra pas fin au virus!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer