Divers

« Les femmes ne sont pas des marchandises », l’actrice nigériane Toni Tones demande l’abolition de la dot

L’actrice de Nollywood, Toni Tones, a partagé son avis sur la culture de la dot qui prédomine en Afrique.

Publicité

Dans un tweet, l’actrice a demandé l’abolition de la dot, soulignant que les femmes ne doivent pas être vendues.

« La culture de la dot doit être abolie. Les femmes ne sont pas des marchandises à vendre », a-t-elle écrit.

Crédit photo : creebhills

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page