Monde

«Ma seule dépendance, ce sont les femmes» : El Chapo, le baron de la drogue fait des révélations

Joaquín “El Chapo” Guzman, chef de file mexicain de la drogue  emprisonné, a déclaré qu’il avait engendré 23 enfants et que les femmes étaient sa seule dépendance lors d’une interview en 2016, selon les médias mexicains.

Guzman a fait ces révélations lors d’un entretien avec Mónica Ramírez Cano, une criminologue qui a interviewé certains des barons de la drogue les plus tristement célèbres du Mexique, a rapporté le Daily Mail. L’entretien a été mené après que les forces mexicaines ont capturé Guzman après sa deuxième évasion de prison.

Après avoir dressé le portrait de certains des  barons de la drogue les plus tristement célèbres du Mexique , Ramírez Cano a partagé un extrait de cinq secondes de la séance d’entretien enregistrée en 2016 avec El Chapo.

Publicité

“Quelles sont vos addictions?” elle a demandé.

“Aucune, ma seule addiction sont les femmes”, a-t-il répondu, selon le média .

«Ma seule dépendance, ce sont les femmes» : El Chapo, le baron de la drogue fait des révélations

La criminologue a aussi révélé qu’El Chapo avait avoué qu’il a engendré 23 enfants. 

L’homme de 63 ans s’est marié quatre fois. Pour la première fois en 1977 avec Alejandrina María Salazar Hernández, avec qui il a eu quatre enfants, dont César, Iván Archivaldo, Jesús Alfredo et Alejandrina Giselle. 

Il a ensuite épousé une employée de banque, Estela Peña, mais n’a pas eu d’enfants avec elle.

«Ma seule dépendance, ce sont les femmes» : El Chapo, le baron de la drogue fait des révélations

Au milieu des années 1980, El Chapo s’est marié pour la troisième fois avec Griselda López Pérez, la mère d’Édgar, Joaquín Jr., Ovidio et Griselda Guadalupe.

Son quatrième et dernier mariage a eu lieu en 2007 lorsqu’il a épousé la reine de beauté Emma Coronel, qui a donné naissance en août 2011 aux filles jumelles du couple, Maria Joaquina et Emali Guadalupe.

«Ma seule dépendance, ce sont les femmes» : El Chapo, le baron de la drogue fait des révélations

Pour rappel, El Chapo, 63 ans, purge une peine à perpétuité dans un pénitencier sous haute surveillance du Colorado. Il aurait gagné 12,6 milliards de dollars en tant que chef du cartel de Sinaloa, argent que les procureurs fédéraux de New York ont ​​souligné qu’il fallait retourner.

Selon Guzmán, les gens sont devenus toxicomanes parce qu’ils voulaient simplement le devenir.

Publicité 2

«Ce n’est pas un psychopathe. Il a des traits psychopathiques et des traits narcissiques qui se reflètent dans un besoin d’admiration, de se sentir unique et spécial », a déclaré Ramírez Cano.

«Ce qu’il a, c’est une capacité stratégique très importante. Il sait qui mettre au bon endroit, qui retirer et comment déplacer ses pièces, comme dans une partie d’échec.»

« On cite également des informations selon lesquelles avant de parvenir à un verdict de culpabilité, certains jurés ont recherché des reportages sur des allégations d’abus sexuels à son encontre qui n’avaient pas été jugés.»

«  La poursuite de Chapo Guzmán a été entachée par des excès et des abus généralisés, à la fois gouvernementaux et judiciaires – des recours inutiles s’il était vraiment la cheville ouvrière extraordinaire de ses adversaires  », ont déclaré les avocats de Guzmán dans l’appel de 245 pages, qui a été présenté à la Cour du deuxième circuit d’Appels à New York. 

Crédit photo: le parisien

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button