Mali: Sidiki Diabaté accusé d’escroquerie et d’abus de confiance…Le chanteur s’explique!

0

Les organisateurs de spectacle du côté du canada en veulent énormément à Sidiki Diabaté. A en croire plusieurs médias ivoiriens et maliens, l’artiste malien est accusé d’escroquerie et d’abus de confiance.

En effet, Sidiki Diabaté devrait se produire dans le cadre d’un spectacle, le 17 décembre dernier, au Canada. Mais il n’aurait pas tenu ses engagements et n’aurait pas effectué le déplacement.

Publicité

Une plainte aurait été déposée auprès des autorités compétentes. D’après l’entreprise plaignante, Sidiki Diabaté aurait reçu un acompte de 38.467 $ Canadien sur un total de 64.000$.

Mais cette version des faits présentés par les organisateurs de spectacle a été démentie par le Camp de Sidiki Diabaté. A travers un communiqué, le staff de l’artiste a indiqué que « Ces organisateurs affirment avoir versé une somme de 38 000 dollars à Sidiki Diabate, ce qui est totalement faux. L’acompte versé est d’un montant de 5 000 dollars. Cette somme est toujours en possession de la société NEMENCIA qui ne verse les cachets aux artistes qu’une fois la date réalisée. En cas d’annulation l’acompte est reversé aux organisateurs. Ces 5000 dollars seront donc reversés aux organisateurs dès que nous aurons leurs coordonnées bancaires. » pouvait-on lire.

«La société KEYZIT, sa filiale NEMENCIA ainsi que l’artiste Sidiki Diabate ont démenti formellement les accusations formulées à leur encontre par les organisateurs du concert. La non venue de Sidiki Diabaté à Montréal est uniquement liée à un problème d’ordre administratif qui l’empêchait d’être présent à temps pour le concert. L’artiste a même publié un communiqué sur sa page facebook en annonçant que  »le concert serait reporté à une date ultérieure.», a-t-il ajouté.

En réalité, selon plusieurs proches de l’artiste,  »les organisateurs de Montréal n’ont pas été professionnels dans leur méthode de travail, ils n’ont pas pris des mesures nécessaires dans le cas d’une éventuelle annulation ».

Publicité

Il semblerait également qu’ils n’avaient pas les fonds nécessaires pour organiser ce spectacle.  »C’est pourquoi ils ont dû dépenser l’argent des billets et se sont retrouvés dans l’incapacité de rembourser les clients. Pour fuir leurs responsabilités, ils essaient de faire porter le chapeau à l’artiste Sidiki Diabaté, Keyzit et Nemencia. »

La société Keyzit pour sa part ainsi que sa filiale Nemencia y compris l’artiste Sidiki Diabaté entendent à leur tour déposer une plainte pour diffamation contre ces organisateurs et réclamer réparation pour le préjudice subi.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---