SportUncategorized

Football: La CAF réagit aux propos du président de Naples et envoie un message à l’UEFA

Après Kalidou Koulibaly, c’est au tour de la Confédération Africaine de Football (CAF) de réagir aux propos d’Aurelio De Laurentis. Le président de Naples avait déclaré ne plus vouloir signer de joueurs Africains dans son équipe.

Les réactions se multiplient suite aux propos du président de Naples au sujet des joueurs africains. Après la ferme réaction du défenseur de  Chelsea Kalidou Koulibaly, c’est au tour de la CAF de réagir et de demander une enquête disciplinaire contre Aurelio De Laurentis.

«  En déclarant publiquement que les joueurs qui signent pour Naples doivent signer une clause de renonciation à la participation à la CAN comme condition d’emploi, les commentaires de De Laurentiis sont susceptibles de tomber sous le coup de l’article 14 du Règlement disciplinaire de l’UEFA. La CAF exhorte donc l’UEFA à ouvrir une enquête disciplinaire à son encontre », a ajouté l’instance dirigeante du football africain.

lire aussi: Barça: Voici comment Alba a accueilli Jules Koundé, quelques mois après leur altercation (vidéo)

L’article du règlement de l’UEFA en question promet que « toute personne (…) qui porte atteinte à la dignité humaine d’une personne ou d’un groupe de personnes pour quelque motif que ce soit, y compris la couleur de la peau, la race, la religion, l’origine ethnique, le sexe ou l’orientation sexuelle, encourt une suspension d’au moins dix matchs ou une durée déterminée, ou toute autre sanction appropriée ».

« La Coupe d’Afrique des Nations est la compétition phare du continent africain et l’une des principales compétitions mondiales de football. Sa dernière édition au Cameroun a été diffusée dans plus de 160 pays et attiré plus de 600 millions de téléspectateurs », a conclu la CAF.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page