Pyongyang réagit aux nouvelles sanctions du gouvernement sud-coréen

0

Décidées par la Corée du Sud, les nouvelles sanctions infligées au régime Nord-Coréen ont suscité la colère de Pyongyang. Cette seconde sanction en un mois a poussé le régime Nord-Coréen à ne plus rester les bras croisés et à réagir contre son ennemi sud-coréen qu’il qualifie de  «chien enragé».

Selon l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), le régime de Pyongyang a indiqué que la Corée du Sud «paierait cher» pour les nouvelles sanctions imposées au régime Nord-Coréen en raison de son programme nucléaire.

Publicité

« Les sanctions stupides et la pression des chiens enragés servant les États-Unis ne conduiront la Corée du Sud qu’à les payer le plus fort », a fait savoir sous anonymat un représentant du Comité consultatif nord-coréen pour la réconciliation nationale.

De nouvelles sanctions unilatérales imposées par Séoul au régime Nord Coréen ont été présentées comme une mesure de rétorsion après un nouvel essai de missile balistique. Ce sont 20 entités de la Corée du Nord qui ont été visées par ces sanctions. Il s’agit des banques et des entreprises de commerce ainsi que 12 individus nord-coréens qui sont essentiellement des banquiers.

Les sanctions portent sur l’interdiction des entreprises et  des particuliers sud-coréens de commercer avec les entités et individus nord-coréens visés. Une nouvelle sanction qui va sans doute fragiliser l’économie Nord-Coréenne qui était déjà depuis quelques temps au bout du gouffre.

Ces mesures sont distinctes des différentes séries de sanctions décidées par le Conseil de sécurité de l’ONU pour tenter de contraindre la Corée du Nord à renoncer à ses programmes nucléaire et balistique interdits.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---