Politique

Raila Odinga : « Je vais prêter serment le 12 décembre »

Le président du parti principal d’opposition, Raila Odinga, a déclaré qu’il « sera investi comme président du peuple » le 12 décembre, alors que son rival, Uhuru Kenyatta, a été officiellement investi, mardi, pour un second et dernier mandat à la tête du pays.

Jamhuri Day est une fête nationale au Kenya, célébrée le 12 décembre de chaque année. Cette fête marque officiellement la date de l’indépendance du Kenya.

Publicité

Raila Odinga a perdu l’élection présidentielle du 26 octobre face à Kenyatta ainsi que celui du 8 août qui a été annulée en raison de plusieurs irrégularités.

Il a lancé son défi mardi alors que la police se battait contre les partisans de l’opposition.

« Nous avons remporté les élections du 8 août et nous avons décidé que nous n’allions pas participer aux élections du 26 octobre. A Jacaranda, nous avons dit que nous ne reconnaissons pas Uhuru comme président », a déclaré Odinga.

« Le 12 décembre, je prêterai serment en tant que président légitime » a-t-il souligné, évoquant les troubles politiques causé par ces élections.

Les partisans de la NASA ont tenté mardi, d’assister à une prière à Embakasi, dans la capitale Nairobi, pour commémorer les plus de 50 personnes tuées lors des violences liées aux élections.

Cependant, des affrontements ont éclaté alors que la police les empêchait. La police avait auparavant averti les partisans d’Odinga qu’ils n’avaient pas la permission de tenir une cérémonie d’hommage.

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Odinga est sûr qu’il va bien ??? Tu as déposé un recours et l’election à été annulé. C’etait même une décision historique que les juges de la Commission ont pris. Maintenant, on organise une nouvelle élections, tu désiste. Seul tu connaît les raisons pour les quels tu as désisté. Maintenant tu veux prêter serment. Ça ne va pas chez toi. Tu te rabaisse même. Si jamais il y a guerre, vous allez rendre compte à la CPI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer