SantéSociété
A la Une

“Tout comme le VIH, la COVID-19 pourrait ne jamais disparaître” – le chef de l’OMS, Mike Ryan

Mike Ryan, directeur exécutif du programme d’urgence sanitaire de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a déclaré mercredi, que tout comme le VIH, le Coronavirus ne disparaîtra peut-être jamais.

Le VIH / sida a été observé cliniquement pour la première fois en 1981 aux États-Unis et près de 40 ans après, aucun vaccin ni remède n’a été mis au point pour le virus qui a jusqu’à présent tué près d’un million de personnes.

Publicité

Ryan, lors d’une conférence en ligne le 13 mai, a déclaré que le virus pourrait bien devenir l’un des virus connus qui tuent chaque année des personnes dans le monde.

«Ce virus pourrait bien devenir un autre virus endémique dans nos communautés et ce virus pourrait ne jamais disparaître. Le VIH n’a pas disparu. Je ne compare pas les deux maladies mais je pense qu’il est important que nous soyons réalistes. Je ne pense pas que quiconque puisse prédire quand ou si cette maladie disparaîtra.”

“Je pense qu’il n’y a aucune promesse à ce sujet et qu’il n’y a pas de dates. Cette maladie peut devenir un long problème, ou peut-être pas », a déclaré Ryan.

Pour le haut responsable de l’OMS, “avec le vaccin, le monde aura peut-être l’occasion de se débarrasser de ce virus, toutefois, le vaccin doit être très efficace et accessible à tous”.

En effet, le rapport annuel des statistiques sanitaires mondiales pour 2020 publié par l’OMS, mercredi, décrit le nouveau coronavirus comme la pandémie la plus grave que le monde ait connue depuis 100 ans.

Le coronavirus s’est propagé dans 202 pays et a infecté plus de 4 440 000 personnes à travers le monde, dont plus de 296 000 sont décédées et plus de 1 639 000 se sont remis de la contamination.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer