Afrique

Tunisie : Le port du Niqab interdit dans les institutions publiques

Le port du niqab a été interdit dans les institutions publiques pour des raisons de sécurité, a annoncé le gouvernement tunisien.

Le niqab est un long voile porté par certaines musulmanes (Moyen-Orient, Afrique du Nord, Asie du sud, comportant une fine fente horizontale au niveau des yeux.

Publicité

C’est une circulaire gouvernementale signée par le chef du gouvernement tunisien « interdisant l’accès dans les locaux des administrations et les institutions publiques, à toute personne ayant le visage caché », a déclaré Youssef Chahed, précisant que « cette décision a été prise pour des raisons de sécurité ».

Le jeudi 27 juin 2019, la ville de Tunis avait été troublée par deux attentats suicide dans le centre-ville et devant une caserne de la garde nationale. Un double attentat qui est survenu dans un contexte politique tendu, alors que les tunisiens sont appelés à voter à l’automne pour un double scrutin, législatif et présidentiel.

En février 2014, le ministère de l’intérieur avait autorisé la police à procéder à un « contrôle renforcé » des personnes portant le niqab, justifiant cette mesure par la lutte contre le « terrorisme », notamment « en raison du recours de suspects au niqab (…) pour se déguiser et fuir la justice ».

Selon Libération, la Tunisie a interdit le port du voile dans les écoles et les universités depuis 1987.

Sandra Kohet

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer