À la UneMondePolitique

Ukraine/ En moins de 24H, la Russie détruit 11 aérodromes et 18 stations de radar, mais perd un Sukhoi-25

La Russie est en guerre contre l’Ukraine depuis moins de 24H. Dans la mi-journée, le ministère de la Défense russe a établi un premier bilan de son action militaire en territoire ukrainien. Si la Russie annonce avoir perdu un avion de chasse, les dégâts qu’elle inflige à l’Ukraine risque de faire basculer rapidement le conflit.

« À la suite des frappes des forces armées russes, 74 installations terrestres de l’infrastructure militaire ukrainienne ont été mises hors service. Cela comprend 11 aérodromes de l’armée de l’air », a annoncé à la télévision le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère de la Défense russe, lors d’un point de presse. La Russie a lancé une opération militaire sur l’Ukraine dans la nuit du 23 au 24 février.

Le Général Igor Konachenkov a aussi annoncé la destruction de « trois postes de commandement, une base navale ukrainienne et 18 stations radar des systèmes de défense antimissile S-300 et Buk-M1 » ukrainiens, ainsi qu’un « hélicoptère d’attaque » et « quatre drones Bayraktar TB-2 » de fabrication turque. L’armée russe marche donc sur Kiev qui avait affirmé pouvoir se défendre et vaincre.

Igor Konachenko note cependant qu’un chasseur russe Su-25 s’était écrasé « à la suite d’une erreur de pilotage ». Sur ce point, il précise que le pilote russe a pu s’éjecter de l’avion et se trouve « en toute sécurité et dans son unité militaire ». Dans son offensive, Moscou est déjà à quelques kilomètres de la capitale ukrainienne. Les dernières informations font état de la prise de l’aéroport d’Antonov, situé à 25 km de Kiev, par une unité de commandos parachutistes. Une information relayée sur CNN, ce soir.


De leurs côtés, les pays occidentaux condamnent et harmonisent leurs réactions. La France se dit aux côtés de l’Ukraine. L’ONU demande à Poutine de retirer ses troupes afin d’éviter une nouvelle guerre mondiale. Les Etats-Unis insistent sur leurs sanctions économiques. Les combats se poursuivent sous le flot des condamnations. Un couvre-feu a été décrété de 22h à 7H.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!