Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: Victime d’une balle perdue, un jeune élève dans un état inquiétant

Un jeune élève est entre la vie et la mort à Boauké, la localité  où la récente mutinerie  a vu le jour. Serge Dominique Koya, âgé de 19 ans, en classe de Terminal D à Nimbo, a reçu une balle perdue qui est restée dans  sa boîte crânienne.

L’information rapportée par nos confrères de Koaci, fait savoir que, le 6 janvier, alors que les soldats étaient hors de leur caserne pour dit-on, revendiquer leurs primes en tirant des coups de feu en l’air, Serge Dominique Koya était à son domicile couché sur son lit. Malheureusement,  une balle perdue a transpercé la toiture de sa chambre et a  fini sa course  dans sa tempe.

Côte d'Ivoire: Victime d'une balle perdue, un jeune élève dans un état inquiétant

Toujours en vie, l’élève a été conduit  à l’hôpital. Dans un premier temps, ses parents pensaient que la balle l’avait frôlé. C’est après  les premiers soins et les résultats des examens  établis qu’ils sont informés de la gravité de la situation. Les médecins confirment que  la balle n’a pas frôlé le lycéen  mais est plutôt restée logée dans sa tempe.

La course contre la montre va alors commencer pour les pauvres parents. L’élève qui est toujours en vie selon notre source, traîne une balle dans son cerveau, faute de moyens pour l’opération.

Au même moment, les parents de la victime sont informés par les médecins soignants qu’avec le temps, « la balle doit sortir d’elle-même. Tout ce qu’il lui a été prescrit, du paracétamol pour calmer la douleur ».

« Certes une opération à la tête reste extrêmement délicate. Très souvent certaines personnes atteintes de ce genre de traumatisme peuvent être condamnées à vivre avec ce corps étranger tout le long de leur vie », renseigne Koaci.


Aujourd’hui, les parents de la victime sont dans la détresse. Ils lancent un SOS aux bonnes volontés afin de sauver leur progéniture.

Yao Junior L

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page