Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: 150 réfugiés rentrent du Mali après plusieurs années d’exil

Après plusieurs années d’exil forcé au Mali, 150 ivoiriens réfugiés ont regagné la Côte d’Ivoire.

Ils devront payer le prix fort pour repartir de zéro mais cela vaut bien le coup.

En effet, il n’y a rien de comparable à ce sentiment d’être sur ses terres d’origine et retrouver les siens.

Publicité

Vendredi dernier, 150 réfugiés ivoiriens (31 ménages) en provenance du Mali, sont retournés volontairement dans leur pays.

Depuis octobre 2011, le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, et ses partenaires ont facilité le retour volontaire de plus de 265,000 réfugiés ivoiriens.

Les réfugiés ne quittent pas leur pays volontairement mais uniquement sous une forte pression. Leur plus grand espoir est de pouvoir retourner chez eux.

Dès que les circonstances le permettent, la plupart d’entre eux décide de rentrer. Le rapatriement librement consenti, dans la sécurité et la dignité, est un des moyens pour trouver des solutions durables aux réfugiés.

Le HCR et ses partenaires assistent les personnes qui ont fait le choix de rentrer chez eux. Outre les conseils juridiques, une somme de 75 000 CFA par adulte et 50 000 CFA par enfant est accordée aux rapatriés afin de leur permettre de répondre à leurs besoins de base les plus immédiats à leur arrivée.

Un kit composé de couvertures, ustensiles de cuisines, etc. est également remis aux rapatriés (actuellement une somme de 42 000 CFA est remise à chaque rapatrié représentant la valeur monétaire du kit).

Le Programme alimentaire mondial (PAM) fournit également une ration alimentaire pour trois mois.

Emeraude ASSAH

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer