Côte d'Ivoire

Alassane Ouattara:  »Tout est rentré dans l’ordre avec Soro Guillaume »

Dans un entretien exclusif accordé à France 24 depuis Abidjan, le président ivoirien Alassane Ouattara s’est exprimé sur les questions de l’actualité africaine. Il s’est dit choqué avant de condamner l’esclavage pratiquée contre les Africains subsahariens en Libye.

Alassane Ouattara affirme qu’il s’aligne sur la position de l’Union Africaine. Cependant il a estimé que chaque Etat devait s’occuper de ses propres ressortissants et freiner le fléau à son niveau.

Publicité

Concernant le départ de Robert Mugabe, le président ivoirien a rappelé sa position donnée quelques jours avant la démission de ce dernier. Alassane Ouattara avait été parmi les premiers chefs d’Etat africains à appeler Mugabe à la démission.

Selon lui le plus important était d’éviter le chaos au Zimbabwe. Abordant l’actualité ivoirienne, le chef de l’Etat ivoirien interrogé sur ses rapports avec le Président de l’Assemblée Nationale, Soro Guillaume et de leur rencontre qui a eu lieu récemment après le retour de ce dernier au bercail, a laissé entendre qu’il n’y avait pas de problèmes majeures.

Pour lui, rencontrer un président d’institution n’a rien d’exceptionnel. A la question du journaliste de savoir si tout était rentré dans l’ordre avec Soro Guillaume, Ouattara à répondu « Si vous dites que tout est rentré dans l’ordre, vous sous-entendez qu’il y avait le désordre, mais si vous le dites ok, tout est rentré dans l’ordre »

Publicité 2

Des lendemains sombres?

Réagissant aux propos du chef de l’Etat Ivoirien, un proche du Président de l’assemblée Nationale, qui a fortement requis l’anonymat, soutient que « la réponse du président (ndlr Alassane Ouattara) est ambiguë, et cette ambiguïté augure de jours sombres pour des proches du président Soro ».

Concernant le dossier du chef du protocole du Président de l’Assemblée Nationale, concernant l’affaire des caches d’armes, le président Alassane Ouattara a été clair, pour lui il n’est pas question de s’impliquer dans les problèmes de justice.

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page