Côte d'Ivoire

La Côte d’Ivoire élue au Conseil de Sécurité de l’ONU

Depuis ce vendredi 2 Juin, l’information est officielle. La place de membre non-permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU vient d’être accordée à la Côte d’Ivoire. le pays va donc siéger aux côtés des 9 autres pays non permanents et les 5 pays permanents à savoir la Chine, Les USA, La France, l’Angleterre et la Russie.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a accueilli avec fierté cette nouvelle, en estimant qu’il s’agit d’une nouvelle étape dans notre politique de repositionnement diplomatique.

Publicité

C’est avec fierté et satisfaction que j’accueille la brillante élection de notre pays en qualité de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies, vingt-six ans après son dernier mandat au sein de cette importante Organisation mondiale“, dit M. Ouattara dans un communiqué diffusé vendredi par la présidence ivoirienne.

L’entrée de la Côte d’Ivoire au Conseil de sécurité des Nations Unies marque une nouvelle étape dans notre politique de repositionnement diplomatique. Elle reflète également la confiance de la communauté internationale“, assure-t-il.

Il faut rappeler que la Côte d’Ivoire a vécu entre 2002 et 2011 une décennie de crise politico-militaire qui a conduit à son absence sur la scène internationale  et une longue présence de Casques bleus sur son sol.

Le président Ouattara tente depuis son accession au pouvoir, après sa première élection en 2010 et sa réélection en 2015, de replacer son pays sur la carte diplomatique, fort d’une croissance et d’un rayonnement économiques retrouvés.

La Côte d’Ivoire remplira sa mission, dans le respect de nos valeurs de paix, de dialogue et de tolérance (…) mon pays partagera avec la communauté internationale, les leçons et l’expérience tirées de sa longue collaboration avec l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI)“, conclut-il.

Il est aussi important de préciser que la Côte d’Ivoire occupera l’un des deux sièges réservés à l’Afrique au sein de l’organe exécutif des Nations unies.

En effet il y a quelques jours le président en exercice de l’Union Africaine, Alpha Condé, président de la Guinée avait demandé que deux places soient accordées à l’Afrique afin de la dédommager de l’injustice qu’elle subit. https://www.afrikmag.com/alpha-conde-reclame-places-permanents-pour-lafrique-au-conseil-de-securite-de-lonu/

Pub


L’autre est revenu à la Guinée équatoriale, élue pour la première fois et qui est dirigée depuis près de 40 ans par Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.
L’élection de la Guinée équatoriale a notamment suscité des inquiétudes de l’association de défense des droits de l’homme, Human Rights Watch.

La Côte d’Ivoire quand à elle, avait déjà siegé deux fois auparavant au sein du Conseil de Sécurité et signe à nouveau son retour 26 ans après.

Tags

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer