Côte d'IvoireEducation

Manifestation des élèves au Lycée Technique d’Abidjan : Réaction du ministère de l’enseignement technique et de la formation professionnelle

Le Secrétariat d’Etat auprès du Ministre de l’Education Nationale, l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle a condamné avec fermeté cette énième interruption des cours par les élèves se réclamant de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) au moment où le Gouvernement de Côte d’Ivoire, au regard des investissements et des sacrifices consentis, œuvre au rayonnement de l’école ivoirienne.

En effet, le jeudi 28 novembre 2019, en début de matinée, des individus se réclamant de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) ont fait irruption dans l’enceinte du Lycée Technique d’Abidjan, armés de bâtons et de projectiles, perturbant les cours et menaçant la quiétude de l’établissement.

Publicité

Ces individus ont agressé des enseignants, pris à partie les élèves et saccagé le matériel didactique de certaines salles de classe. Le bilan de leurs agissements est le suivant : des enseignants molestés dont deux sévèrement; deux élèves blessés dont un grièvement ; plusieurs tables-bancs cassés.

Le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle avait immédiatement dépêché ses collaborateurs sur les lieux.

Avec l’appui des agents du Commissariat du 8ième Arrondissement, ils ont organisé la prise en charge, par l’infirmerie de l’établissement, des élèves blessés. Ces derniers sont actuellement hors de tout danger. Les agents du Commissariat du 8ième Arrondissement ont constaté les dégâts et se sont entretenus avec certains élèves et la direction du Lycée Technique d’Abidjan. De leurs entretiens, il ressort que les raisons de ces agissements sont : l’insuffisance des tables-bancs ; la cherté de la cantine installée et le non-paiement des bourses.

Sur les raisons évoquées, le Secrétariat d’Etat à l’Enseignement Technique et à la Formation Professionnelle tient à faire les précisions.

Publicité 2


100 tables-bancs ont été fournis au Lycée Technique d’Abidjan en début d’année 2019-2020 pour renforcer ses capacités d’accueil. « Au demeurant, des élèves ne peuvent prétendre manifester pour avoir plus de tables-bancs et vandaliser celles qui sont déjà mises à leur disposition, en plus de la cantine du Lycée Technique d’Abidjan, tenue par un opérateur privé pour la restauration du personnel enseignant et administratif, un marché public est ouvert pour les élèves, le paiement des bourses est l’aboutissement d’un processus dont les différentes étapes ne relèvent pas de la seule compétence du Lycée Technique d’Abidjan. En tout état de cause, tout est mis en œuvre pour leur paiement effectif avant les congés de décembre 2019, comme c’est le cas chaque année », a expliqué la note dont Afrikmag a reçu copie.

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Le Benin croupice dans la misère et beaucoup d’interrogation est au cœur de debat .En plus les retenus à titre boursier ont été remarqué pas la selection des etudiants au delà de 22 ans mais pourtant ont les a selectionné pour qu’ils payent 15000 de validation sachant qu’ils ne seront pas retenus pour la recuperation de cette allocation .Chère Benin reste françs pour ne pas être critiqué .Enfin nous ne voulons pas l’ecrassement de nos argents sous des talons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer