Afrique
A la Une

Sale temps pour Isabel dos Santos : son banquier retrouvé mort à Lisbonne

Un banquier impliqué dans l’affaire de détournement et de blanchiment d’argent contre la femme la plus riche d’Afrique, Isabel dos Santos, a été retrouvé mort à Lisbonne.

Nuno Ribeiro da Cunha, 45 ans, travaillait pour la banque Eurobic, dont Isabel dos Santos est l’actionnaire principale. Il gérait le compte de la société pétrolière Sonangol, auparavant dirigée par Mme Dos Santos.

Sa mort, survenue mercredi, a été signalée jeudi peu après que les procureurs angolais ont désigné les deux personnes comme suspects.

Publicité

Mme Dos Santos nie toute accusation de corruption présumée révélée par les documents ayant fait l’objet d’une fuite.

M. Da Cunha a été retrouvé mort dans l’une de ses propriétés à Lisbonne. Un porte-parole de la police portugaise a déclaré aux médias que « tous les indices portent à croire qu’il s’agit d’un suicide. »

Selon les médias locaux, la police aurait déclaré que M. Da Cunha avait déjà tenté de se suicider ce mois-ci et qu’il souffrait de dépression.

Mercredi, EuroBic a annoncé la fin de son partenariat avec Mme Dos Santos. Eurobic faisait déjà l’objet d’une enquête de la part de la banque centrale sur ses liens avec la milliardaire avant que les « fuites de Luanda » ne soient révélées.

Dans une déclaration publiée jeudi, la fille de l’ancien président angolais a qualifié « d’extrêmement fausses » les allégations portées contre elle.”.

De quoi Isabel Dos Santos est-elle accusée ?

Isabel dos Santos est formellement accusée d’une série de délits, parmi lesquels, fraude, détournement de fonds et blanchiment d’argent. Elle devra également répondre d’accusations de trafic d’influence, d’abus de biens sociaux et faux en écritures durant son mandat à la tête de la Sonangol. Mme Dos Santos a été nommée à la tête de la Sonangol en juin 2016 par son père, alors président de l’Angola, ce qui a suscité une controverse. Elle a été licenciée de ce poste en 2017 par le successeur de son père, le président Joao Lourenço.

Les autorités angolaises vont mener une enquête criminelle pour déterminer si elle doit être formellement inculpée.

Que contiennent les documents ayant fait l’objet d’une fuite ?

Publicité 2

Dimanche, la BBC et autres médias ont fait état de plus de 700 000 documents ayant fait l’objet de fuites concernant l’empire commercial de la femme la plus riche d’Afrique.

Ces documents révèlent comment Mme Dos Santos a eu accès à des terres lucratives, au pétrole, aux diamants et à des contrats de télécommunications lorsque son père était président. Sa fortune est estimée à 2,1 milliards de dollars.

Ils révèlent également comment des entreprises occidentales ont aidé Mme Dos Santos à sortir son argent de l’Angola.

Crédit photo : rappler

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page