Côte d'Ivoire

Côte d’ivoire: On sait finalement pourquoi le sous-préfet de Bougousso était menacé de mort…Explications

Nos confrères de Koaci indiquaient que le sous-préfet de Bougousso dans le département d’Odienné,  Gnahoua Dogo Alain Serge, faisait l’objet de menace de mort. A en croire notre source, l’administrateur civil avait été menacé par le caporal-Chef Bakary Koné, un soldat du bataillon de sécurisation du Nord-Ouest. Aux dernières nouvelles, ce dernier a été mis aux arrêts.

Publicité

A la question de savoir pourquoi ce soldat a pris l’initiative de proférer des menaces de mort à cette autorité administrative, notre source est claire sur le sujet. Elle indique qu’il agit ainsi  parce qu’il reproche à l’administrateur civil d’avoir rédigé un rapport l’impliquant dans « la tentative d’assassinat » d’éleveurs.

Le document qui tient lieu de rapport écrit et signé par le sous-préfet serait déjà entre les mains  des responsables militaires du Bataillon de sécurisation du Nord-Ouest. L’un des supérieurs du soldat a donc pris connaissance de tout ce qui s’est passé. C’est sans doute la raison pour laquelle le soldat a proféré des menaces de mort au sous-préfet.

Au regard de la réaction du soldat il serait impliqué dans cette affaire. C’est pourquoi il a proféré des menaces de mort contre le sous-préfet avant de saccager et cambrioler ses bureaux dans la nuit du dimanche à lundi, comme cela a été rapporté par une source sécuritaire.

 

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page