Côte d'Ivoire

Côte d’ivoire: un témoin fait une grave déclaration contre Simone Gbagbo à la barre

Après une suspension de deux mois, l’audition du ministère public a redémarré, avec la reprise du procès de Simone Gbagbo, l’ex-première dame de Côte d’ivoire. Pour cette audience, trois témoins ont comparu devant la barre.

Diallo Souleymane, l’un des trois, très excité à la barre, n’a pas caché son souhait le plus profond de tuer Simone Gbabgbo. Selon nos confrères de koaci, ce dernier a d’ailleurs un vœu allant dans ce sens. Une grave déclaration qui a plongé toute la cour dans la stupéfaction.

Publicité

A la question de savoir s’il avait commis des meurtres pendant la crise post-électorale de 2011, en Côte d’ivoire, Souleymane a révélé qu’il a tué plusieurs personnes à Abobo, derrière les rails.

Est-ce que tu reconnais avoir tué plusieurs personnes à Abobo?“, demande le Juge.
«Toutes les personnes qui ont tenté de m’inquiéter ont toutes été tuées de mes mains,» répond Diallo Souleymane, qui ajoute que “Si c’était à reprendre, il tuerait Simone Gbagbo“.

Après ces graves aveux, Diallo est devenu plus excité et incontrôlable. Par moment, il piquait des crises de colère face aux questions de maitre Dadjé Rodrigue. Parfois il arrivait au juge d’avoir du mal à calmer ce témoin qui avait les réactions assimilables à celles d’un « malade mental ».

Dans la suite de son témoignage, Diallo a soutenu sans preuves que l’épouse de Laurent Gbagbo avait fourni des jeunes dont l’un se faisait appeler Lamté, qu’il a lui même tué. Revenue à la charge, la défense lui a demandé pourquoi il tuait les personnes. Il a répondu qu’il commettait les crimes pour protéger les populations de son quartier.

Il ajoute que lors de son interrogatoire, un certain Moussa qui serait le féticheur de Simone Gbagbo , lui aurait proposé 6 millions de francs CFA pour intégrer le groupe des Lamté, mais il a décliné l’offre.

Publicité 2

«Lamté et Moussa sont venus me dire que Mme Gbagbo les a envoyée tuer les gens et m’ont demandé de me joindre a eux» a-t-il déclaré dans un ton colérique. Vu que le ton montait entre les avocats de la partie civile et ceux de la défense, le juge a décidé de suspendre l’audience qui reprendra ce mardi. le témoignage de l’accusé n’a malheureusement pas pu aller jusqu’à la fin.

Diallo Souleymane a fait savoir aux juges que sa présence à la barre pour poursuivre son interrogatoire dépendra de la position de sa mère. «Si demain ma mère accepte, je viendrai témoigner. Si elle n’accepte pas je resterai à la maison. J’ai besoin de sa bénédiction», a-t-il déclaré à la grande surprise de l’assistance.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page