Côte d'Ivoire
Trending

Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara répond à Guillaume Soro

Le président Alassane Ouattara s’est pour la première fois prononcé sur “l’affaire Guillaume” samedi, à l’occasion d’une conférence de presse. Un avertissement clair à tous les candidats à la présidentielle de 2020 a été révélé :”aucune tentative de déstabilisation de la Côte d’Ivoire” .

Le président a tenu à assurer que l’affaire dite “Guillaume Soro” sera réglée. “La loi sera appliquée”, assure t-il. A l’en croire, l’ex-président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro a trahi la quiétude ainsi que les valeurs de la république, ce qui lui vaudra des conséquences rigoureusement concédantes.

Publicité

« Nul ne sera autorisé à déstabiliser la Côte d’Ivoire, a déclaré le président ivoirien. Le droit sera appliqué à tous, candidat ou pas. Et les candidatures ne sont pas encore ouvertes par la commission électorale indépendante. Et même si c’était le cas, nul n’est au-dessus de la loi. Aussi bien les anciens présidents, les présidents d’institution, le président de la République que tous les autres. »

L’ex-président de l’assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro est accusé par la justice ivoirienne d’avoir spéculé « une insurrection civile et militaire » pour s’emparer du pouvoir. Son avion a été interdite d’atterrir sur le sol ivoirien où il revenait lundi dernier, après six mois passés à l’étranger.

Face à ces accusations, Guillaume Soro dénonce une “instrumentalisation de la justice” de la part du président Ouattara “pour écarter un candidat sérieux à l’élection présidentielle” puisque lui, Soro s’est officiellement déclaré candidat à la présidentielle de 2020.

« C’est ridicule. Je suis en France depuis six mois et jusqu’alors aucun mandat n’avait été émis contre moi. Et subitement, alors que je suis dans le ciel pour arriver à Abidjan, il tombe ! », a t-il répondu lors d’un entretien avec le Journal du dimanche.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button